top of page
Rechercher
  • Salomé Issahar-Zadeh

LE JARDIN EXOTIQUE

Dernière mise à jour : 30 mai 2023



Agencé sous serre ou en plein air, le jardin tropical renferme en son sein une richesse naturelle incommensurable et singulière. Couleurs vives, bassins, minéraux, plantes aux dimensions immenses, le jardin exotique se travaille en fonction du climat, du soleil et de l’eau. Etant moins soumis par des codes spécifiques, ces jardins reflètent des types d’aménagements paysagers uniques. Très différents d’aménagements travaillés autour d’une gestion de l’espace régie par des codes esthétiques et symboliques strictes (comme celle du jardin japonais par exemple), les jardins exotiques trouvent tout leur sens dans le foisonnement, le sauvage et l’accumulation. C’est dans la liberté que la création prend forme et dans l’abondance que la réalisation s’exécute.



Si le jardin exotique, comme son nom l’indique, puise sa source dans des pays loin des environnements européens, il est toutefois possible d’obtenir dans les pays tempérés ces types de jardins en travaillant sur les aménagements de façon spécifique. Parmi les quelques contraintes que le paysagiste rencontrera, il est important de prendre en considération la taille du terrain et les espaces d’eau. L’aménagement paysager devra se faire sur une surface suffisamment importante pour laisser aux plantes l’espace de se développer et d’atteindre les grandes tailles qui rendent au jardin exotique toute sa particularité. Les éléments aquatiques sont également essentiels à sa réalisation, tant pour le bien-être des plantes qui évoluent en milieu humide que pour l’esthétique générale propre à ce type de jardins.


Les plantes tropicales requièrent une terre riche capable de bien retenir l’eau afin de leur permettre une bonne croissance. Il s’agit par la suite de travailler la diversité, la variété des plantes tout en comprenant celles qui sont adaptables selon les terrains. En Europe certains espaces extérieurs ne sont malheureusement pas adaptés à ce type de végétaux, il sera alors préférable de travailler le jardin sous une serre, offrant alors la possibilité de planter également des plantes plus fragiles nécessitant des températures bien particulières.



Le jardin exotique est un instant de grâce sauvage à la frontière entre une nature farouche et des espaces d’eau naturels. Il s’agit d’un chatoiement de couleurs, de formes et de senteurs où l’irrégularité devient synonyme d’harmonie. Sols tapissés de fleurs, cours d’eau s’échappant dans un dégradé de verts, salons et espaces de vie perdus au milieu des feuillages, le jardin deviendra l’endroit où prendra forme une richesse insoupçonnée.


Crédits photos

MIZ collections

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page