top of page
Rechercher
  • Salomé Issahar-Zadeh

LE JARDIN A LA FRANÇAISE

Dernière mise à jour : 23 août 2023

Le jardin à la française se caractérise par son spectaculaire et sa théâtralisation des extérieurs par le biais d’un travail sculptural et singulier des végétaux. Sa volonté est celle de surprendre par le grandiose et le stupéfiant qui, ensemble, lui concèdent un aspect tant remarquable qu’exceptionnel. Le jardin alors raconte une histoire fastueuse où les symboliques récitent une histoire et où la géométrie délivre des messages.



C’est André Le Nôtre qui, depuis le XVIIe siècle, est reconnu comme la figure principale du jardin à la française. Admiré pour son travail sur les jardins du château de Versailles qu’il commence à concevoir à partir de 1661, il a alors utilisé des techniques d’aménagement paysager particulières pour créer ces motifs géométriques, ces parterres rectilignes, ces canaux et ces bassins caractéristiques de ce style.



Le regard du promeneur se perd dans des perspectives infinies, encadrées par des lignes bien définies et inspirées de la renaissance italienne. Le jardin à la française se pense véritablement comme une continuité de la demeure et des intérieurs. L’espace extérieur n’est pas pensé comme un ornement, mais véritablement comme une prolongation architecturale des maisons, une oeuvre d’art unique qui s’étend sur un vaste espace.



Véritable écrin pour les demeures qu’il magnifie, le jardin français devient un théâtre extérieur, un lieu de représentation unique où les perspectives se mêlent aux ombres et à la lumière, créant des effet de surprise au sein d’une atmosphère pourtant régulière et rassurante. Contrastes et reliefs deviennent alors les maîtres mots de cette architecture paysagère codifiée et surprenante.



Allégorie végétale où les miroirs d’eau confondent les reflets des buis et des bosquets, les plantes sont travaillées élégamment, comme des broderies ou des canevas. Le végétal devient une ornementation, un bijou ciselé qui ouvrira ses chemins au flâneur. La déambulation dans le jardin fonctionne comme la découverte de pièces imaginaires renfermant les secrets des promeneurs et entrouvrant discrètement ses portes à la rêverie.






Sources photos (dans l'ordre) : stiga/archives.seine-et-marne/bricoleurpro.ouest-france/Daniel Schwabe



Mots-clés :

297 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page