top of page
Rechercher
  • Salomé Issahar-Zadeh

LE TADELAKT

Dernière mise à jour : 15 juil. 2023


Le tadelakt est un révélateur de couleurs. Rouges, ocres, teintes chaudes, pourpres et orangées ; teintes plus froides, émeraude ou bleu cobalt, le tadekakt crée ces variations singulières sur des surfaces différentes les unes des autres. La matière capte la lumière, donnant vie à la variation sur ses surfaces lisses et brillantes. Comme un reflet qui court sur les murs au rythme des jours, la texture prend vie et offre aux intérieurs des aspects différents selon son exposition au soleil ou aux luminaires.



Tradition marocaine originaire de la région de Marrakech, le tadelakt est un mélange de chaux appliquée sur la surface préparée. L'enduit est poli à l'aide d'une pierre spéciale appelée "fer à tadelakt" ou "tahlelkt" en arabe. Ce polissage est répété plusieurs fois avec de l'eau savonneuse pour obtenir une surface lisse et brillante. Après séchage, une dernière étape consiste à appliquer un savon noir ou une solution de savon d'olive pour sceller l'enduit et lui donner sa finition imperméable.



De cette manière, le tadelakt peut s’appliquer sur un grand nombre de surfaces. Murs intérieurs ou extérieurs, sa résistance à l’eau en fait également un élément privilégié dans la construction des salles de bains, hammams et cuisines. Au Maroc, il est également très utilisé dans le revêtement d’éléments architecturaux de jardins. Fontaines, bassins et éléments décoratifs sont alors réalisés dans le matériau, souvent associé aux zelliges, les traditionnels carreaux de céramique.

Alors, les pièces prennent forme dans une élégance chaleureuse, aux coloris de caractère qui s’accordent harmonieusement avec un grand nombre de tissus et de mobiliers.



Sources photos : MIZ collections


Mots-clés :

80 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page