top of page
Rechercher
  • Salomé Issahar-Zadeh

LES ORIGINES DU PAPIER PEINT

Dernière mise à jour : 26 juil. 2023

C’est en Chine, au cours de la dynastie des Han, au IIe siècle avant J.C, qu’apparaissent les premiers papiers peints. Réservés à l’usage de l’élite chinoise, le travail du papier relevait d’un art tout en finesse où les motifs variés venaient agrémenter des collections d’objets et de mobiliers, prenant peu à peu place au sein des intérieurs des demeures. Papiers à base d’écorces de bambou, de murier ou d’orme, ils étaient ensuite richement illustrés, révélant en couleur des décors enchanteresques peuplés de fleurs, d’oiseaux et de figures. Eventails, feuilles, paravents… Alors que les délicats coups de pinceaux des artistes donnaient vie au papier, ce dernier remplissait une fonction d’embellissement, une mise en valeur tout en finesse et en élégance.



Ces décors oniriques peints sur papiers on rapidement séduit une grande partie de l’Asie, notamment au Japon et en Corée où le papier peint connait rapidement un grand succès.

Utilisé pour ornementer les intérieurs des temples et des maisons, l’artisanat se développe rapidement et se diversifie.



C’est au XVIe siècle que l’importation du papier peint vers l’Europe débute réellement. Il y est introduit par le biais des échanges commerciaux qui ont lieu entre les deux continents. Séduits par cet art jugé à la fois poétique et exotique, les européens commencent à développer sa confection deux siècles plus tard.

Tout en conservant l’esthétique asiatique qui faisait du papier peint un support pour la figuration des arbres, des fleurs et des scènes mythologiques au sein d’une nature singulière, les européens s’approprient l’artisanat et commencent à représenter des paysages qui leur sont plus familiers.



Ainsi, la tradition se développe, se métamorphose et se diversifie peu à peu. Au XIXe siècle, l’ère industrielle permet des avancées technologiques qui commencent à réduire le temps et le coût de production du papier peint. Ce dernier n’est plus uniquement travaillé à la main, puisque l’invention de la presse à impression et l’usage de la lithographie permettent des productions en série. Peu à peu, le papier peint se popularise et ne se cantonne plus aux intérieurs de la noblesse.






Sources photos : MIZ collections / AnticStore / Pinterest



521 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page